Dre. Guylaine Demers dirigera le nouveau laboratoire pour l’avancement des femmes dans le sport au Québec (Lab PROFEMS)

L’Université Laval souligne la création du Laboratoire pour la progression des femmes dans les sports ( Lab PROFEMS), une nouvelle unité mixte de recherche (UMR) qui marie les forces universitaires à celles de partenaires. Sous la direction de la professeure titulaire Guylaine Demers, les travaux du Laboratoire permettront de documenter en temps réel la situation de l’équité des genres dans les sports au Québec.

Pour soutenir la création du Laboratoire, le ministère de l’Éducation du Québec accorde 1,25 million de dollars sur cinq ans. La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, souligne d’ailleurs à ce propos « Cela fait plusieurs années que nous travaillons pour donner plus de place aux filles et aux femmes dans le sport, le plein air et l’activité physique. Il est crucial d’avoir de l’information à jour pour guider nos actions et nos politiques. »

Un pont entre le milieu et le monde universitaire

PROFEMS travaillera de façon complémentaire avec de nombreux partenaires. Le laboratoire pourra entre autres bénéficier de certains moyens déployés par le Centre canadien de recherche sur l’équité des genres en sport (E-Alliance) et il agira en synergie avec l’organisme sans but lucratif Égale Action.

Ce laboratoire multidisciplinaire facilitera le maillage entre les besoins exprimés par le milieu et l’expertise universitaire. Pour la directrice de cette unité mixte de recherche, Guylaine Demers « Le Lab, c’est le chaînon manquant dans notre système sportif québécois. Si on veut faire progresser la situation des femmes, on doit comprendre pourquoi il y a si peu de femmes actives dans le système et évaluer l’efficacité de nos stratégies actuelles. Le Lab est là pour répondre à ce type de questions ».

« La création de cette unité mixte de recherche démontre que l’Université Laval fait partie de la solution pour construire une société plus inclusive, dans une multitude de domaines. Je félicite la professeure Guylaine Demers pour sa détermination à promouvoir la place des femmes dans les activités sportives et je remercie le gouvernement du Québec pour le financement de cette initiative unique, qui permettra sans doute à davantage de personnes de s’épanouir dans le monde du sport », soutient Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval.

Information

Pour en apprendre davantage, visitez la page du Lab PROFEMS sur le site de la Faculté.
On peut aussi joindre l’équipe du Laboratoire à cette adresse : lab.profems@fse.ulaval.ca